DEVELOPPER L’ENNUI CREATIF CHEZ LES ENFANTS : 5 ASTUCES POUR Y ARRIVER

DEVELOPPER L’ENNUI CREATIF CHEZ LES ENFANTS :  5 ASTUCES POUR Y ARRIVER
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A l’heure où la communication est toute azimut et la connectivité quasi permanente, il est parfois difficile pour nous parents, d’imposer des moments « d’ennui » pour laisser nos enfants seuls face à leur imagination.

Qui n’a pas entendu, après être rentrés d’une balade : « maman, je m’ennuie ! », « je fais quoi ? », « je  n’ai pas envie de jouer avec mes jouets ! ».

J’avoue que quand j’entends mon fils 2ème du nom me dire ce genre de phrase, je frise l’hystérie ! Il est resté deux heures au parc à jouer au football avec ses amis, on a joué ensemble et en deux minutes, il me dit qu’il s’ennuie. J’en parle justement dans mon article “Les choses quotidiennes à faire avec son enfant”.

Alors je me suis demandé comment développer son « ennui créatif ». Parce que, oui, l’ennui permet aux enfants de déployer leurs ailes pour s’envoler vers leur imaginaire. Je suis allée farfouiller sur le net et j’ai trouvé cet article de “Apprendre à éduquer : Eloge du temps livre et de l’ennui”.

Nos bambins ont besoin de se poser, de souffler, de laisser leurs pensées faire leur chemin, afin que leur imagination commence son travail de stimulus interne. Ce qui va leur permettre de développer leur capacité créative et mettre en œuvre leurs ressources internes.

Sans cette acquisition, certains jeunes peuvent mettre leur vie en danger car ils voudront à tout prix sortir de cet ennui par des activités à hauts risques.

Faisant une étude sur l’ennui, des chercheurs d’Harvard ont  placé des participants dans une pièce seuls avec leur pensée entre 6 à 15 minutes. L’expérience étant poussée à son extrême, les participants avaient la possibilité de recevoir une décharge électrique durant ce laps de temps. Il s’est avéré que malgré la douleur, la moitié des participants avaient appuyé sur le bouton de la décharge pour faire passer le temps plus vite.

J’ai mis en place quelques stratégies qui permettent à mon fiston, de faire travailler son imagination vitesse grand V.

1 – MONTRER L’EXEMPLE

Vous souriez ? Pourriez-vous me dire la dernière fois que vous vous êtes posé(e), vous avez pris un livre, vous avez écrit, etc. ,

Comment voulez-vous que nos enfants se posent si nous ne le faisons pas nous-mêmes ?

Je sais que ce n’est pas facile, loin de là : le travail, la maison, les enfants, le mari. Et pourtant, nous avons besoin aussi de nous ennuyer de temps en temps.

Et pendant que votre chérubin colorie, pourquoi ne pas faire la même chose ? Il existe des carnets de coloriage pour adultes. Laissez-vous tenter !

2 – DEGAINER LES CRAYONS ET LES FEUTRES

Mon fils a toujours des feuilles blanches à disposition. Il aime écrire (surtout sur le football), dessiner. J’ai des tonnes de dessins dans mes tiroirs.

Et quand nous partons en voiture pour un long trajet, il a toujours des crayons et des feutres dans son sac à dos.

3 – CREER AVEC LA NATURE

Quand nous nous promenons dans la nature, près de l’eau, ou autres, nous faisons souvent du LAND ART. On profite de ce que nous donne la nature pour créer de jolies choses : cailloux, sable, plumes, feuilles, tout est bon pour imaginer des formes.

4 – REGARDER LA NATURE

On adore se promener dans la nature et la regarder vivre. C’est du bonheur à l’état pur. Et surtout, je vois de l’émerveillement chez mon fiston. Il me pose des tonnes de questions sur la animaux, les insectes, les arbres. C’est bon de partager cela avec lui.

5 – CREER DES JEUX

Mon petit chéri adore créer des devinettes. Je fais semblant de chercher longtemps, et lui tout sourire me donne la réponse.

Quand on part du parc, on joue à celui ou à celle qui sera la plus rapide à arriver au portail.

Vous l’aurez compris, tout est prétexte à inventer des jeux, des défis.

Albert Einstein disait : « L’imagination est plus importante que la connaissance ». Alors soyons fous et laissons nous, laissons leur la possibilité de faire vibrer leur imaginaire.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.