LES CHOSES QUOTIDIENNES A FAIRE AVEC SON ENFANT

LES CHOSES QUOTIDIENNES A FAIRE AVEC SON ENFANT
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montaigne disait « les enfants ne sont pas des vases que l’on remplit, mais des feux que l’on allume »

Il y a quelques temps de cela, je surfais sur internet et je découvrais sur un site parental, ce petit bijou simple mais efficace.

Il s’agissait d’un mémo parental qui rappelait les choses simples à faire chaque jour avec son enfant.

Au début, j’étais un peu intriguée voire sceptique car ces actions à mettre en place me semblaient tellement faciles que je me suis demandée pourquoi mon intérêt était si important.

Et pourtant lorsqu’on travaille, notre temps est compté. L’horloge égrène son tic-tac inlassablement.

On est pris dans le tourbillon de nos vies et mettre en place ces habitudes peut relever du défi.

Mais en quoi consiste ce mémo ?

1 – Avoir une conversation ininterrompue avec son enfant, quel que soit son âge

Personnellement, mon fils de 6 ans n’a aucun problème pour parler. Alors avoir un échange nourri avec lui est un pur bonheur. Nous échangeons énormément car il pose beaucoup de questions. Il s’intéresse à beaucoup de choses et j’essaie vraiment de répondre à toutes ses demandes.

Par contre, pour certains enfants, c’est plus compliqué. Introverti, timide, bref il faut leur tirer les vers du nez pour savoir quelque chose. Ne vous découragez pas. Soyez tenace car même si votre échange s’achève rapidement, le plus important c’est d’avoir posé des questions et avoir répondu aux siennes. Vous lui avez montré que vous vous intéressiez à sa vie quotidienne. Vous avez été bienveillant(e). Votre enfant a juste besoin de savoir que, quoi qu’il arrive, vous serez toujours à son écoute.

2 – S’asseoir par terre pour partager ses jeux, l’observer

Quand je suis au parc et que j’observe les gens autour de moi, je ne vois pas beaucoup de parent s’amuser avec leur enfant. Ils discutent entre eux, regardent leur téléphone.

Depuis qu’ils sont petits, j’ai toujours aimé m’amuser avec mes 3 enfants. Je ne vous dis pas que je joue toute la journée, loin de là. Mais j’ai toujours pris de mon temps et je ne le regrette pas.

En grandissant, les jeux changent : de la tour des legos, on passe au football et aux jeux de sociétés.

Jouer avec eux, permet un vrai échange. On se pose, on se concentre et on se consacre entièrement à son enfant.

Et même, si cela ne dure pas longtemps, ce n’est pas grave, vous avez été là présent sans perturbations externes. Ce qui importe, c’est la qualité pas la quantité;)

3 – Sortir avec lui et se promener à son rythme

C’est compliqué de prendre le pas sur le pas de son enfant. Parce que souvent, c’est le contraire qui arrive.

Se promener avec lui/elle, c’est s’arrêter, reprendre la marche, s’arrêter encore. Bref, ce n’est pas forcément très attrayant, je vous le concède.

Mais tant pis, parce que c’est merveilleux un enfant qui découvre, observe, vous pose des questions.

Prenez conscience que ces moments vont vite passer. Alors prenez le temps et donnez-lui tout le temps nécessaire pour découvrir le monde.

4 – Lui lire un livre

Le soir au coucher, c’est le moment de l’histoire. Celle qui permet de ne pas faire de cauchemars.

Bon, en ce moment, c’est mon fils deuxième du nom qui me la lit puisqu’il sait lire désormais.

Mais, c’est un vrai moment de partage : on choisit l’histoire, on la lit, un énorme câlin et au dodo.

Mes trois enfants ont toujours adoré ce moment de calme et de complicité.

J’ai transmis ma passion pour les livres à ma fille qui adore se plonger dans un bon bouquin.

Lire un livre, c’est plonger dans un océan d’imagination. Et faire rêver un enfant, c’est juste merveilleux.

5 – Lui faire plus de compliments que de reproches

Les compliments permettent une meilleure estime de soi.

J’aime dire à ma fille qu’elle est bien habillée,  qu’elle sent bon. J’envoie des SMS à mon grand pour lui dire qu’il me manque et  que je suis fière de lui. Je fais d’énormes câlins à mon petit ange en lui disant que je suis admirative qu’il sache bien lire.

Apprendre à s’aimer, cela commence par être fier de soi. Cela s’acquière au fil du temps. Il est de notre rôle de parent, de dire à nos enfants qu’ils ont toutes les possibilités en eux. Qu’on croit en eux.

Parce que même si pour nous, leurs prouesses relèvent du pas de fourmi, pour eux c’est un pas de géant. Nos encouragements, nos félicitations vont leur permettre d’aller toujours plus loin.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.