PORNOGRAPHIE : COMMENT PRESERVER NOS ENFANTS ?

PORNOGRAPHIE : COMMENT PRESERVER NOS ENFANTS ?
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet qui m’a véritablement choquée : la pornographie et son impact sur nos enfants.

J’ai suivi un documentaire sur France 2 (cliquez ici pour voir la vidéo qui ne sera disponible que jusqu’au 8 novembre prochain) qui m’a permis d’ouvrir les yeux sur une vérité qui n’est pas bonne du tout à dire : nos bouts de choux peuvent avoir accès sans soucis à du contenu pornographique.

Dans notre monde actuel, on peut accéder à internet de partout et en illimité. Il nous est possible de lire n’importe quel contenu sur n’importe quel support : téléphone, tablette, ordinateur.

Et malheureusement, l’industrie pornographique s’est fait une place de choix dans ce nouveau monde numérique.

UN SIMPLE CLIC SUFFIT POUR REGARDER DE LA PORNOGRAPHIE 

Ce qui est dramatique dans le contexte actuel, c’est que nos enfants sont exposés, malgré eux, à cette banalisation des vidéos X.  Par un simple clic, ils peuvent accéder à des images traumatisantes.

Ils ne sont pas armés face à cela et cela peut gravement affecter leur psyché. D’ailleurs, les experts parlent de « viol psychique ». Car cela peut entraîner un manque de confiance en soi, une totale déconnexion sur les notions de respect et de consentement, une addiction, etc…

Alors, oui la loi condamne totalement toute diffusion d’images pornographiques à des mineurs, mais dans les faits, rien ne se passe et des images de plus en plus choquantes envahissent le web.

Je vous avoue que ce documentaire m’a littéralement foutu une claque. Déjà parce que comme mon fils 2ème du nom qui a 7 ans n’a pas accès à un quelconque matériel numérique, je me suis toujours dit qu’il était en sécurité.

Mais, qu’en est-il s’il va chez un copain, un cousin chez qui l’accès au numérique est open bar ?

COMMUNIQUER POUR MIEUX EDUQUER

J’ai beaucoup parlé avec mes deux grands (cliquez ici pour lire mon article : Bien communiquer avec son ado), sur la sexualité, le consentement, que les films à caractère pornographique ne reflétaient aucunement la réalité. Je l’ai fait car je savais qu’ils pouvaient voir des scènes choquantes.

Mais, le visionnage de ce documentaire m’a fait comprendre la limite de mon raisonnement. Je ne pourrai pas toujours protéger mon petit garçon de la folie de ce monde. Parce que des lois ne sont pas respectées, des enfants se trouvent traumatisés et psychiquement atteint.

Avant, si on voulait voir des films X, il fallait louer ou acheter les DVD. Aujourd’hui, internet ouvre la boîte de Pandore avec des dérives telles qu’elles atteignent, éclaboussent de leurs images horribles, nos enfants qui n’ont rien demandé.

Il est urgent de prendre conscience de cette épée de Damoclès qui pèsent sur notre progéniture.

Plus de 60 % des ados de plus de 15 ans ont déjà regardé un film porno. Malheureusement, ces réalisations montrent une image de la femme dégradante et soumise. Et les jeunes ultra-connectés pensent qu’il en est de même pour toutes les filles qu’ils connaissent.

Il est de notre devoir en tant que parent, d’expliquer, doucement avec des mots compréhensibles pour leur âge ce qu’est la sexualité. Elle ne doit plus être un tabou.

COMMENT LEUR EN PARLER ?

Il faut partir de l’idée, que nous ne savons pas ce qui trouble un enfant avant d’en avoir parlé avec lui. Donc il est important de toujours lui dire : « nous vivons dans un monde où les images sont partout. Certaines images me troublent parfois. Il est normal que certaines te troublent à toi aussi. Si cela t’arrive, je suis à ton écoute, on peut en parler quand tu veux. » Ainsi, votre bambin sait qu’il trouvera toujours un interlocuteur.

Il faut bien lui expliquer qu’il risque de voir des Messieurs et des dames tout nus, faisant des choses un peu bizarres avec leur sexe. Ce sont des acteurs qui sont payés pour faire ce qu’ils font. Et que cela n’a rien à voir avec ce que font papa et maman ou les gens qui s’aiment. Car ces images ne font place à aucun sentiment, aucune émotion. Alors que ce sont les sentiments et les émotions qui sont importants dans la vie de tous les jours.

Ces images et même les autres (journal télévisé, jeux, films, etc) ne sont pas le reflet de la réalité, ce ne sont que des réalisations qui peuvent nous faire rêver ou cauchemarder.

About Nadine FIORI


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.